Les mammifères (hors chiroptères)

  • Les ongulés ne sont représentés dans le Val d’Oise que par deux espèces : le sanglier et le chevreuil. Le cerf apparait de façon erratique à l’extrême nord du département, en limite de l’Oise, mais il n’y a pas de présence permanente dans notre département.
  • Les mustélidés forestiers (marte, blaireau) sont pratiquement tous disparus, notamment du fait de la chasse ou du piègeage (gazage) depuis les années 1980-1990. Il en va de même pour la l’hermine et le putois, dont on ne trouve plus trace depuis une vingtaine d’années. Toutes ces espèces étaient antérieurement présentes.
  • Le renard et la fouine sont présents par endroit dans les trois forêts, mais il faut noter qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’espèces forestières. On les trouve davantage en limite des zones urbanisées, bien qu’ils fassent l’objet d’un piégeage intense en raison de leur statut de « nuisibles ».
  • Les micromammifères sont essentiellement représentés par des rongeurs, dont on évalue mal les effectifs, faute d’études. Le lapin de garenne est néanmoins abondant dans certains secteurs, l’écureuil roux est courant.