Consultation publique sur le Projet de Plan Pluriannuel de Développement Forestier pour l'Ile de France

Du 15 juillet au 31 août 2012, le projet du Plan Pluriannuel Régional de Développement Forestier (PPRDF) de l’Ile-de-France pour la période 2012 - 2016, élaboré par les services de l’État (Direction Régionale et Interdépartementale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) a fait l’objet d’une consultation publique organisée en toute discrétion en pleine période de vacances. La commission "Forêt" de l’IASEF a pu s’organiser pour analyser ce document et participer à la consultation.

Pour lire le texte de la Consultation publique sur le Projet de Plan Pluriannuel de Développement Forestier pour l'Ile de France
Lire la contribution de IASEF

 

Il ressort de cette analyse que le projet de PPRDF :

  • fixe des objectifs d’intensification importante de l’exploitation forestière (donc des coupes) sans prendre en compte les incidences environnementales comme l’exige le droit européen.
  • prévoit le développement de l’utilisation de la ressource forestière comme énergie sans garantir la disponibilité suffisante et durable de cette ressource au niveau local.
  • a été établi sur la base d’études insuffisantes qui ne prennent pas en compte la spécificité de chaque massif comme l’exige la loi.
  • a été établi en dehors de toute concertation, notamment avec les associations d’usagers de la forêt et de protection de l’environnement.

Le projet de PPRDF, en l’état, constitue une menace pour l’avenir des massifs forestiers franciliens qui assurent des fonctions écologiques primordiales pour un territoire qui concentre 20 % de la population française sur 2 % de la superficie du pays (qualité de l’eau, de l’air et des sols, fixation du carbone, réservoir de biodiversité, etc.)

Pour ces raisons, l’IASEF demande donc qu’il soit sursis à l’approbation du projet de PPRDF par le Préfet de Région et que ce projet soit remis à l’étude dans des conditions satisfaisantes et respectueuses du droit des usagers de la forêt et de l’environnement.